Sculpture bronze maternite sur une table Jean-Marc Bodin 1

MATERNITE

MATERNITE

MATERNITE

« Maternité - Ours blanc » est une sculpture en bronze représentant une ourse blanc et son petit blotti contre elle, pour se protéger de la neige, du vent, du froid de la banquise, ou tout simplement pour faire un calin. 

Comme le titre de l’œuvre l’indique, toutes les dimensions de la maternité sont représentées avec cette sculpture très touchante de simplicité et criante de vérité. Mais plus particulièrement on imagine la scène : dès les premières chaleurs toutes relatives du printemps, après deux ou trois mois après la naissance des ses oursons dans une tannière, la femelle ouvre un couloir vers le grand jour, juste de quoi s’extraire de son antre et faire découvrir à ses jeunes leur domaine. La coloration jaunâtre de la femelle tranche avec la blancheur pure de ses oursons. Elle vient de passer six mois dans sa tanière, a perdu 40 à 50 % de son poids et semble flotter dans sa peau. Ses petits ont déjà bien grossi mais restent très fragiles. Dès que le vent se lève, elle les pousse vers le tunnel qui les ramène à l’intérieur de leur abri. Pendant quelques jours, la famille reste à proximité de la tanière. Les petits, joueurs et aventureux, s’écartent parfois de leur mère, et geignent dès qu’ils se sentent perdus. Ils jouent beaucoup sur le dos de leur mère, lui mordent les oreilles, font des galipettes, et alternent jeu, sieste et tétée cinq ou six fois par jour. L’ourse est d’une douceur et d’une patience incroyables, écartant ses grosses pattes pour ne pas peser sur ses petits lorsqu’ils tètent. À cette période, les ours polaires sont assez loquaces, ce qui n’est pas le cas généralement. Les oursons bêlent comme des agneaux en perdition, la mère souffle, chuinte, claque des mâchoires pour inciter sa progéniture à la suivre, s’arrêter, ne pas s’éloigner.

https://www.ourspolaire.org/l-ours-polaire/tout-sur-lours-polaire/reproduction/

Jean-Marc Bodin montre une fois de plus avec « La maternité » sa maîtrise de la sculpture en fonte de bronze ainsi que de sa passion pour les ours. En cela il s’inscrit dans une tradition immémoriale, l’ours étant un animal présent dans l’art depuis l’art pariétal de la Préhistoire. Il symbolise la force, le courage, fait naitre la crainte, le respect mais aussi, depuis peu, l’attendrissement.

J accepte les règles de la politique de confidentialité  

BODIN Jean Marc Voir la page de BODIN Jean Marc

CARACTÉRISTIQUES

Technique(s)
Bronze
Disponibilité
Oui, l'œuvre est disponible
Nombre d'exemplaires
Œuvre originale - Tirage limité à 8 exemplaires numérotés et signés par l'Artiste et 4 épreuves d'Artiste
Dimensions
41 x 10 x 20 cm
Format
Moyen
Fourchette de prix
3 000 à 4 000€

« Maternité - Ours blanc » est une sculpture en bronze représentant une ourse blanc et son petit blotti contre elle, pour se protéger de la neige, du vent, du froid de la banquise, ou tout simplement pour faire un calin. 

Comme le titre de l’œuvre l’indique, toutes les dimensions de la maternité sont représentées avec cette sculpture très touchante de simplicité et criante de vérité. Mais plus particulièrement on imagine la scène : dès les premières chaleurs toutes relatives du printemps, après deux ou trois mois après la naissance des ses oursons dans une tannière, la femelle ouvre un couloir vers le grand jour, juste de quoi s’extraire de son antre et faire découvrir à ses jeunes leur domaine. La coloration jaunâtre de la femelle tranche avec la blancheur pure de ses oursons. Elle vient de passer six mois dans sa tanière, a perdu 40 à 50 % de son poids et semble flotter dans sa peau. Ses petits ont déjà bien grossi mais restent très fragiles. Dès que le vent se lève, elle les pousse vers le tunnel qui les ramène à l’intérieur de leur abri. Pendant quelques jours, la famille reste à proximité de la tanière. Les petits, joueurs et aventureux, s’écartent parfois de leur mère, et geignent dès qu’ils se sentent perdus. Ils jouent beaucoup sur le dos de leur mère, lui mordent les oreilles, font des galipettes, et alternent jeu, sieste et tétée cinq ou six fois par jour. L’ourse est d’une douceur et d’une patience incroyables, écartant ses grosses pattes pour ne pas peser sur ses petits lorsqu’ils tètent. À cette période, les ours polaires sont assez loquaces, ce qui n’est pas le cas généralement. Les oursons bêlent comme des agneaux en perdition, la mère souffle, chuinte, claque des mâchoires pour inciter sa progéniture à la suivre, s’arrêter, ne pas s’éloigner.

https://www.ourspolaire.org/l-ours-polaire/tout-sur-lours-polaire/reproduction/

Jean-Marc Bodin montre une fois de plus avec « La maternité » sa maîtrise de la sculpture en fonte de bronze ainsi que de sa passion pour les ours. En cela il s’inscrit dans une tradition immémoriale, l’ours étant un animal présent dans l’art depuis l’art pariétal de la Préhistoire. Il symbolise la force, le courage, fait naitre la crainte, le respect mais aussi, depuis peu, l’attendrissement.

BIOGRAPHIE

  PARCOURS ET DEMARCHE ARTISTIQUE  

Jean-Marc BODIN est né en 1965.  Il est un des très rares artistes animaliers qui réalise lui-même toutes les étapes de la création de ses sculptures en bronze : création des moules, fontes, ciselure, patine. Jean-Marc a un parcours brillant. 

De 1984 à 1989 Elève aux Arts Décoratifs de Strasbourg dans l’atelier de sculpture sous la direction de Patrick Lang et Francois Cacheux 1987 Lauréat du prix de buste de l’Institut Paul Louis Weiler 1989  Diplôme de sculpture - De 1989 à 1990 Expositions de groupe à Strasbourg et en Alsace EXPOSITIONS  1993  invité au Salon d’Angers 1994  Exposition de groupe à la galerie Peinture Fraiche  Réalisation d’un hommage à Saint-Exupéry pour l’Ecole d’Aéronautique ENSICA (à Toulouse) en 1990 et d’un hommage à Clément Ader  en mars 1994  1997 Invité d’honneur aux Salons de Blois et Tours  Invité au Salon d’Angers  1998 Salon de Nemours (sur le thème de la girouette)  Salon de Lamballe  Invité au Salon Grands et Jeunes d’Aujourd’hui  2001 Salon de Bry sur Marne  Salon International de Saumur (sur le thème du Cheval) 

Depuis 2015, chaque année  Animal Art Paris (Hippodrome d’Auteuil, Paris 16)  Animal Art Bruxelles (Cercle Royal Gaulois, Artistique et Littéraire)  Uccle Art Animalier (La Cie des Jardins)   DISTINCTIONS  1992 Médaille de bronze au Salon des Artistes Français 1993 Prix de la jeune Sculpture au Salon de Saint Denis basilique Lauréat du Prix Art Dialogue au Salon de Mantes la JolieLauréat du Prix Frédéric de Carfort de la Fondation de France 1994 Médaille d’argent et Prix Arthur Leduc au Salon des Artistes Français 1995 Prix de la Jeune Sculpture au Salon de Mantes la Jolie 1997 Salon des Artistes Français,

Prix Albin Eschbach 2015 Médaille d’Or à Animal Art Paris, le Salon des Artistes Animaliers, de Chasse et de la Nature, à Paris (Hippodrome d'Auteuil) GALERIES  De 1994 à 1998  Expose a la Galerie Art 3 , Paris De 1996 à 2001  Expose a la Galerie Dieleman en Belgique  Depuis 2013 Expose à la Galerie Escarpolette a Port Navalo et depuis 2015 à la galerie Animal Art Gallery Paris  

Produits connexes

(Il y 122 d'autres produits dans la même catégorie)