Deux sangliers à la course

REBOTTARO Estelle Voir la page de REBOTTARO Estelle


dessin aquarellé

Dimensions69 x 49 cm

EROBO013


Biographie



Jeune artiste originaire du Berry, Estelle REBOTTARO dessine avant tout. 

Elle qualifie elle-même son travail de « dessin aquarellé », même si elle utilise majoritairement les pinceaux. Crayons, encres, aquarelle et gouache, à la plume ou au pinceau, sa technique n’exclut aucun média diluable à l’eau.

Autodidacte, elle a débuté parmi les artistes animaliers en 1999, après des études de lettres et d’histoire. La faune solognote a sa prédilection, du pic épeiche au grand cerf, du chat sauvage à la bécasse.

Toutefois, les fauves – loups et félins en particulier – retiennent souvent son attention.

La finesse et la sensibilité sont toujours au rendez-vous.

En portrait ou à l’étude crayonnée, dans un décor de bois mort ou dans un paysage bien planté sous un ciel d’orage, l’animal sauvage est traité avec justesse et poésie.

Elégance, délicatesse, précision du trait, caractérisent cette artiste accomplie

«  Après quatre ans passés à Londres, Estelle REBOTTARO commençait à se languir de la campagne du Berry. « J'ai besoin d'espace et de nature. Et ce n'est pas à Hyde Park qu'on les trouve ! »
De retour avec bonheur à Bourges, d'où elle est originaire, cette jeune maman de 35 ans va donc pouvoir retrouver l'environnement propice à son activité : l'art animalier. Une passion tout droit venue de l'enfance. « Dès que j'ai tenu un crayon, j'ai dessiné des insectes, des fleurs et des chats »,se souvient-elle. Parfaite autodidacte, elle a appris à dessiner la faune sauvage en accompagnant son père, chasseur, puis un ancien amoureux adepte de la chasse à l'approche, en Sologne comme dans les terres reculées d'Ecosse et de Normandie. Ses animaux de prédilection : chevreuils, renards, oiseaux, qu'elle aime représenter en portrait, « seuls dans la nature, sans trace de l'homme ».

Le talent de cette jeune artiste, passionnée par les peintures chinoise et japonaise, lui a valu, outre deux premiers prix au Festival d'art animalier de Nançay, en Sologne, de faire l'objet de plusieurs expositions privées dans de grandes demeures de la région. La jeune femme, qui travaille l'aquarelle, les gouaches et les encres, prépare un livre « pour enfants et adultes »où les animaux seront bien sûr rois. »
(www.lepoint.fr , 16 avril 2009)

En 2011, Estelle participe au Salon des Artistes Animaliers, de Chasse et de la Nature, à Paris, et remporte la médaille d’Or (catégorie Peinture) qui lui est remise par le Président Giscard d’Estaing.

Lors de la 1ère édition en Belgique de ce Salon, elle remporte la médaille d'Argent, remise par l'ambassadeur de France en Belgique, S.E.M. Bernard Valéro.