Portait de biche

LY Igor Voir la page de LY Igor


Ce portrait de biche est une huile sur panneau de 60 sur 60 centimètres. La biche, contrairement aux animaux représentés dans les autres œuvres, est tournée vers la droite. Elle est, elle aussi, de profil. Ses deux oreilles sont dressées sur sa tête et témoignent de son attention, tout comme son œil grand ouvert. Son cou est long et son museau très allongé : elle est fine et élancée.

Sa robe est un mélange de gris et de brun, tout comme l’arrière-plan dans lequel elle se fond. Uni, sans formes, il ne permet pas de savoir où elle se trouve ni avec qui. Est-elle dans la forêt et vient-elle d’entendre un bruit suspect ? Est-elle dans une prairie, exposée à la vue de tous ? Ou est-elle dans un lieu imaginaire, fictif, comme la plupart des animaux créés par Igor Ly, extrêmement réalistes mais aspirés par l’arrière-plan pour ne finir par ressembler qu’à des visions, des chimères ?

La biche est la femelle du cerf. Symbole de la pureté grâce à sa finesse, la douceur de son regard et son inoffensivité, elle est présente dès la Préhistoire sur les parois des grottes habitées au Paléolithique. Plus tard, elle devient l’une des compagnes de la déesse Artémis. Depuis, elle n’a jamais cessé de figurer sur les œuvres des plus grands artistes.

ENG : A doe is represented in profile, turned to the right. Its ears are erect and its eyes are wide open, it seems on the lookout. Its brown-gray color is the same as that of the background : it disappears in and becomes a chimera. The doe is an animal represented since Prehistoric times and present in all mythologies : the eternal companion of humans.

DimensionsH60 x L60

Biographie



Autodidacte, Igor Ly passe son enfance à dessiner des animaux, sous la houlette d'un grand-père qui modelait des figurines d'animaux pour une firme de jouets, et n'a jamais cessé de le faire depuis, d'abord au cours de ses études, puis aujourd'hui encore parallèlement à son activité d'enseignant-chercheur à l'Université d'Aix-Marseille. À l'opposé d'une recherche artificielle d'originalité ou d'effets spectaculaires dont le charme n'est jamais qu'éphémère, son travail se caractérise par une quête de justesse, d'élégance, de caractère et de vérité, en particulier dans ses portraits de chiens et de chevaux dont la profondeur est celle de l'histoire multimillénaire qu'ils partagent avec les hommes.