Big Mama

BODIN Jean Marc Voir la page de BODIN Jean Marc


Sur un socle ovale, deux éléphants marchent côte à côte. L’un est énorme, l’autre beaucoup plus petit. Il s’agit d’une mère et de son éléphanteau, comme le titre de l’œuvre le confirme. La mère marche l’amble, les pattes de droite légèrement devant celles de gauche. Sa trompe est si longue qu’elle touche presque terre. Ses défenses sont très pointues. Ses yeux sont minuscules, représentés uniquement par de petites fentes.

L’éléphanteau, lui, se distingue de sa mère avant tout par sa taille, mais aussi son absence de défenses et également sa façon de marcher : la façon dont il lève les pattes, en particulier sa patte avant droite, témoigne de sa maladresse due à son jeune âge. Il semble très volontaire, et cette curiosité contraste avec la profonde sagesse que dégage sa mère. Le titre de l’œuvre, « Big Mama », met d’ailleurs l’accent sur le caractère rassurant et protecteur de cette figure.

Avec « Passage à gué », « Petite famille d’éléphants » et « Big Mama », Jean-Marc Bodin continue son cycle sur les éléphants, ces titans de la savane rendus de plus en plus vulnérables par les activités humaines. Il les représente toujours en mouvement, et toujours aussi avec leur progéniture, car ce sont des animaux à l’esprit de groupe particulièrement développé.

ENG : A mother elephant and her child are walking. The mother’s walk is calm while the child looks more enthusiastic and clumsy. The awkwardness of its walk contrasts with the wisdom that emanates from the maternal figure. Once again the artist pays tribute to the elephant, a beautiful but tragically endangered animal.


Biographie



Jean-Marc BODIN est né en 1965.

Il est un des très rares artistes animaliers qui réalise lui-même toutes les étapes de la création de ses sculptures en bronze : création des moules, fontes, ciselure, patine.

Jean-Marc a un parcours brillant.

 - de 1984 à 1989 : élève aux Arts Décoratifs de Strasbourg dans l’atelier de sculpture sous la direction de Patrick Lang et Francois Cacheux

- 1987 : Lauréat du prix de buste de l’Institut Paul Louis Weiler

- 1989 : diplôme de sculpture

– de 1989 à 1990 : expositions de groupe à Strasboug et en Alsace

– 1992 : médaille de bronze au Salon des Artistes Français

- 1993 : invité au Salon d’Angers

Prix de la jeune Sculpture au Salon de Saint Denis basilique

Lauréat du Prix Art Dialogue au Salon de Mantes la Jolie

Lauréat du Prix Frédéric de Carfort de la Fondation de France

- 1994 : Médaille d’argent et Prix Arthur Leduc au Salon des Artistes Français

Exposition de groupe à la galerie Peinture Fraiche

Réalisation d’un hommage à Saint-Exupéry pour l’Ecole d’Aéraunautique ENSICA (à Toulouse)

En 1990 et d’un hommage à Clément Ader en mars 1994

- 1995 : Prix de la Jeune Sculpture au Salon de Mantes la Jolie

-1997 : Salon des Artistes Français, Prix Albin Eschbach

Invité d’honneur aux Salons de Blois et Tours

Invité au Salon d’Angers

- 1998 : Salon de Nemours (sur le thème de la girouette)

Salon de Lamballe

Invité au Salon Grands et Jeunes d’Aujourd’hui

- de 1994 à 1998 : expose a la Galerie Art 3 , Paris

- de 1996 à 2001 : expose a la Galerie Dieleman en Belgique

- 2001 : Salon de Bry sur Marne

Salon International de Saumur (sur le thème du Cheval)

- depuis 2000 : expose dans les Galeries Dumonteil (Paris , New-York, Shanghai ) et Giraud

- depuis 2013 : expose a la Galerie Escarpolette a Port Navalo

- expose au 5è Salon des Artistes Animaliers, de Chasse et de la Nature, à Paris (Hippodrome d'Auteuil). Reçoit la Médaille d'OR catégorie sculpture.